Publier sur Google+
Share/Bookmark
 
 
 

Apple : lancement de son service d'abonnements en ligne sur l'App Store

Publié le
 
Apple : lancement de son service d'abonnements en ligne sur l'App Store

Apple vient de lancer un nouveau service d'abonnement mis à la disposition de tous les éditeurs d'applications de contenu présents sur l'App Store, notamment de magazines, journaux, vidéo et de musique. Apple étend ainsi à tous les éditeurs le service de facturation mis en place avec l’application avec l'app "The Daily" de News Corp disponible sur iPad de Rupert Murdoch.

Les abonnements souscrits depuis l'App Store seront vendus à l'aide du même système de facturation de l'App Store que celui utilisé pour acheter des applications et effectuer des achats au sein des apps. Ce sont les éditeurs qui fixeront le tarif et la fréquence de l'abonnement (hebdomadaire, mensuelle, bimestrielle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle). Les clients choisiront la durée de l'abonnement et seront automatiquement facturés à partir de la durée d'engagement choisie. Ils pourront aussi gérer leurs abonnements depuis la page de leur compte personnel, et notamment annuler le renouvellement automatique d'un abonnement. C'est Apple qui traitera tous les règlements, en conservant le même pourcentage (30 %) que celui prélevé actuellement pour les autres achats effectués à partir des apps.

"Notre philosophie est simple : lorsque Apple amène un nouvel abonné à l'app, Apple gagne une part de 30 % ; lorsque l'éditeur amène un abonné existant ou un nouvel abonné à l'app, il conserve 100 % du prix et Apple ne gagne rien. Tout ce que nous demandons, si un éditeur propose une offre d'abonnement en dehors de l'app, c'est que cette offre (ou une meilleure offre) soit également proposée au sein de l'app, afin que les clients puissent facilement s'abonner d'un simple clic depuis l'app. Nous pensons que ce service d'abonnement novateur va offrir aux éditeurs une occasion inédite d'élargir l'accès numérique à leurs contenus sur iPad, iPod touch et iPhone.", a déclaré Steve Jobs, CEO d'Apple.

Les éditeurs qui utiliseront le service d'abonnement d'Apple dans leur app pourront également exploiter d'autres méthodes permettant de recruter des abonnés au format numérique en dehors de l'app. Ainsi, un éditeur pourra vendre des abonnements numériques sur son site web ou choisir de fournir un accès gratuit aux personnes déjà abonnées. Comme Apple ne sera pas partie prenante de ces transactions, il n'y aura aucun partage de chiffre d'affaires ni échange de coordonnées de clients avec Apple. Les éditeurs devront fournir leur propre processus d'authentification au sein de l'app pour les utilisateurs ayant souscrit leur abonnement en dehors de l'app. Toutefois, Apple exige que si un éditeur choisit de vendre un abonnement numérique à part, en dehors de l'app, cette même offre d'abonnement soit proposée, au même tarif ou à un tarif inférieur, aux clients souhaitant s'abonner à partir de l'app. En outre, les éditeurs ne pourront plus fournir des liens dans leurs apps (par exemple, vers un site web) permettant au client d'acheter du contenu ou des abonnements en dehors de l'app.

Par ailleurs, Apple précise également que les données personnelles des clients qui effectueront des transactions via l'App Store ne seront pas obligatoirement communiquées à l'éditeur. Le client aura le choix de transmettre ou pas ses informations.

"L'utilisation de les informations sera régie par l'engagement de confidentialité de l'éditeur, et non par celui d'Apple. Les éditeurs pourront chercher à obtenir des informations complémentaires de la part des clients de l'App Store, à condition que ceux-ci puissent choisir de le faire en toute connaissance de cause et qu'ils soient informés du fait que toute information complémentaire sera gérée selon les termes de l'engagement de confidentialité de l'éditeur et non de celui mis en œuvre par Apple.", indique Apple.

Disponible dans 90 pays, l'AppStore compte à ce jour plus de 350 000 applications pour l'iPhone et l'iPod touch ainsi que plus de 60 000 applications développées spécifiquement pour l'iPad. Le kiosque de téléchargement donne accès à 20 catégories, telles que jeux, économie et entreprise, actualités, sports, forme et santé, références ou voyages.

 


 
 

 

 
 

 

 

Les derniers téléphones mobiles Apple

 
 

Plus d'actualités sur le même thème

  • Les  Apple Store luttent contre le SIDA Les Apple Store luttent contre le SIDA
    A l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA, Apple va reverser une part de chaque vente réalisée dans ses Apple Store ou sur l'Apple Store en ligne au Fonds mondial de lutte contre le SIDA ... [Lire]
  • Apple retire le terme "gratuit" sur l'App Store Apple retire le terme "gratuit" sur l'App Store
    Dans le but de se conformer aux exigences de la commission européenne, Apple a modifié la catégorie des applications « gratuites » sur l'App Store. Les utilisateurs qui désirent télécharger des applications de types « Freemium » ne ... [Lire]
  • Les développeurs commencent à concevoir des applications pour l'Apple Watch Les développeurs commencent à concevoir des applications pour l'Apple Watch
    Apple vient d'annoncer la disponibilité du logiciel WatchKit, offrant aux développeurs un ensemble d'outils permettant de créer facilement des apps spécialement dédiées à l'Apple Watch. Les développeurs peuvent désormais commencer ... [Lire]
  • Apple paye 23,6 millions pour violation de brevets Apple paye 23,6 millions pour violation de brevets
    Apple a perdu un procès face à Mobile Telecommunications Technologies (MTel). La firme à la pomme doit payer 23,7 millions de dollars en dommage et intérêts pour violation de brevets. ... [Lire]
  • Apple déploie sa mise à jour 8.1.1 d'iOS Apple déploie sa mise à jour 8.1.1 d'iOS
    Cette nouvelle mise à jour concerne surtout l'iPhone 4S et l'iPad 2. Ces terminaux avaient rencontré des problèmes de performance lors de passage vers iOS 8.1. La firme à la pomme a aussi profité de cette mise à jour pour réparer la ... [Lire]