Publié le  par Philippe

Bilan de la Charte d'accès des personnes handicapées à la téléphonie mobile

Bilan de la Charte d'accès des personnes handicapées à la téléphonie mobile

Les signataires de la Charte d’accès des personnes handicapées à la téléphonie mobile, placée sous le haut patronage de Nadine Morano, Secrétaire d’Etat à la Famille et à la Solidarité ainsi que les opérateurs et les associations de personnes handicapées viennent de dresser le bilan annuel de la charte signée en 2005 pour favoriser l'accessibilité à la téléphonie mobile.

Il faut savoir qu'en France, le handicap concerne 5,5 millions de personnes, soit 1 famille sur 5. Le téléphone mobile est donc devenu un des outils majeurs pour favoriser l’autonomie et la liberté des personnes handicapées. Grâce en particulier à l’Internet mobile et au système de géolocalisation, l’accès à l’information des personnes handicapées, leurs déplacements ou encore leurs échanges avec leur entourage et leur sécurité s’en trouvent améliorés.

Par exemple, un simple SMS adressé sur un numéro d’alerte permettra à une personne sourde muette de signaler un incendie ou toute autre urgence aux pompiers. En un clic sur son smartphone, une personne handicapée pourra localiser la place de parking réservée la plus proche du lieu où elle se trouve, et obtenir l’itinéraire jusqu’à celle-ci. Les opérateurs ont pris des engagements afin de soutenir ces progrès sur le long terme à travers une charte signée en 2005. Les constructeurs de téléphones mobiles ont rejoints cette démarche citoyenne fin 2007, avancée majeure pour pouvoir développer des terminaux les plus adaptés possibles aux besoins de chaque handicap. Pour sa part, le Secrétariat d’Etat chargé de la Prospective et du développement de l’économie numérique s’est engagé dans la création de services dédiés aux personnes handicapées au travers du premier portail européen de services aux citoyens sur les terminaux mobiles, Proxima mobile. Certaines applications dédiées au handicap sont également sur le point d’être lancées.

Pour 2010, plusieurs axes de développement ont donc été définis afin de prolonger le travail partenarial engagé avec les constructeurs :

  • - Sensibiliser les constructeurs à la question de l'offre de terminaux tactiles, de plus en plus nombreux mais mal adaptés au public handicapé.
  • - Engagement d'un travail continu de la part du MMF pour la base GARI.
  • - Continuer à perfectionner l'accessibilité des sites.
  • - Suivre les travaux au niveau européen.
  • - Participer à l'intégration de l'accessibilité dans le programme d'éducation dans les universités et les écoles de recherche ou d'ingénieurs.

De plus, dans le cadre de la démarche de progrès de la Charte, l’AFOM a monté un partenariat avec l’Institut Telecom sud Paris pour sensibiliser de manière annuelle les étudiants à la thématique " Le handicap, une source d’innovation pour les ingénieurs". Et à partir de juillet 2010, un nouvel opérateur proposera un dispositif d’accueil assuré par des vidéoconseillers sourds qui traiteront les demandes des clients sourds ou malentendants.

 
 
 
 

 
L'image sécurisé  Actualiser l'image
 
 
 
RECHERCHER
PUBLICITÉ
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 34 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....