Publié le  par Angèle

Grande nouvelle pour les « mobinautes » européens : les frais de roaming sont révolus

Utiliser son mobile depuis un autre pays européen ne coûte plus rien Crédit Photo : PocketMeta

La commission européenne vient de gagner 10 ans de lutte contre les frais de roaming. Ces frais appliqués aux consommateurs utilisant leurs mobiles à l'étranger n'existent désormais plus en Europe.

Les frais de roaming disparaîssent d'Europe

Jeudi 15 juin 2017 est une date à marquer d'une pierre blanche dans l'univers de la consommation mobile. La Commission européenne vient en effet de mettre un terme aux frais de roaming, ces fameux coûts supplémentaires qui faisaient exploser notre facture de téléphone après chaque voyage dans un pays d'Europe.

Jusqu'à mercredi dernier, téléphoner et surfer sur le Web depuis un pays européen voisin était facturé par les opérateurs jusqu'à 2 euros par SMS, 5 euros par minute d'appel, et 5 euros par Mo de données mobiles, ce qui représentait un pactole de 4 milliards d'euros par an pour les opérateurs concernés. Ces frais exorbitants incitaient bien entendu beaucoup d'utilisateurs à éteindre leur téléphone avant le passage de la frontière.

Cette toute nouvelle décision de faire disparaître les frais de roaming intervient 10 après la première proposition de loi. Les opérateurs avaient depuis tout tenté pour l'empêcher d'être actée.

Il faut dire que l'utilisation itinérante d'un téléphone portable leur rapportait gros, mais également que cette itinérance aura toujours un coût pour l'opérateur qui doit transférer la communication sur un réseau étranger à son réseau habituel. La commission européenne a cependant gagné son combat et a affirmé qu'aucune limite de temps ou de volumes ne devrait être imposée aux consommateurs qui ont besoin d'utiliser leur téléphones portables dans d'autres pays de l'Union Européenne, et que le contraire constitue une mesure abusive.

Les opérateurs protégés d'abus éventuels

Cette décision est certes réjouissante pour tous les voyageurs de l'UE, mais la question des abus se pose tout de même pour les opérateurs. Un consommateur pourrait par exemple très bien se procurer une carte SIM dans un pays qui propose des tarifs plus bas que le sien, ou bien faire exploser sa consommation en surfant sur le net à l'étranger. Un cadre a alors été établi par la commission pour tenter de contrôler ces éventuelles dérives. Un utilisateur ne devra en effet pas utiliser son mobile à l'étranger plus de 4 mois par an, ceci pour éviter toute tentative de « dumping commercial » entre différents pays.

Les opérateurs devront ainsi surveiller la consommation de leurs clients et s'assurer qu'ils n'abusent pas de la nouvelle loi en consommant à tout va hors de leur pays de résidence. Si un abus est détecté, l'opérateur pourra en avertir le consommateur et lui appliquer des frais supplémentaires.

La disparition des frais de roaming est quoi qu'il en soit une très bonne nouvelle, permettant dorénavant aux européens d'utiliser leur téléphone comme à la maison lors de leurs déplacement ou de leurs vacances en Europe et de ne plus subir les anciennes monstrueuses factures.

 
Grande nouvelle pour les « mobinautes » européens : les frais de roaming sont révolus Crédit Photo : IBTimes UK
 
 
 

 
L'image sécurisé  Actualiser l'image
 
 
 
RECHERCHER
PUBLICITÉ
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 27 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....