Publié le

Terminaisons d’appels : l’UE a de sérieuses réserves sur les tarifs proposés

Terminaisons d’appels : l’UE a de sérieuses réserves sur les tarifs proposés

La Commission européenne a annoncé, à travers un communiqué de presse, l’ouverture de son enquête portant sur le projet commandité par l'autorité française de régulation des télécoms et portant sur l’instauration des coûts de terminaison d'appel avantageux. Ce projet vise pour le moment trois nouveaux venus sur le marché hexagonal de la télécommunication, dont notamment Free Mobile.

Bien que fondé sur des bases solides, le projet proposé par l'autorité française de régulation des télécoms n’est pas en passe de prendre vie. C’est du moins ce qu’a laissé penser la Commission européenne en indiquant qu’elle avait de sérieuses réserves quant aux tarifs qui lui ont été transmis par l’Arcep. Dans son communiqué, l’instance européenne a souligné que l’Arcep avait trois mois devant elle pour trouver une solution à ce problème, solution élaborable avec l’aide la Commission.

De son côté, l’Arcep a indiqué que compte tenu des commentaires de la Commission européenne, les nouvelles conditions devront faire surface dans les semaines à venir. L’autorité française de régulation des télécoms a par ailleurs souligné que les nouvelles conditions prendront en considération les recommandations faites par la Commission européenne.

 
 
 
 
RECHERCHER
PUBLICITÉ
RÉSEAUX SOCIAUX
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 34 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....