Free Mobile : véritable révolution ou poudre aux yeux ?

 

Publié le 01/06/2012 par la rédaction

Free Mobile véritable révolution ou poudre aux yeux

L’arrivée de l’opérateur Free Mobile dans le paysage de la télécommunication mobile française peut être qualifiée de véritable coup dur pour les opérateurs historiques français. C’est même peu dire, car l’opérateur de Xavier Niel et ses offres incroyables ont bousculé de manière radicale le petit monde des télécoms en France. L’intrusion de Free dans le domaine de la téléphonie mobile n’a pas fait que des heureux, comme en témoignent les nombreuses ripostes commerciales ou encore les rapports faits à son encontre en vue de déterminer si ce dernier respectait bien ses engagements envers sa clientèle.

La grande question demeure néanmoins si Free Mobile a vraiment engagé la révolution tant attendue par les Français. Car il faut le dire ; malgré sa population importante, la France fait partie des pays européens ayant le moins d’opérateurs.  En effet, jusqu’ici, les Français n’avaient droit qu’à trois opérateurs télécoms, notamment Bouygues Telecom, Orange et SFR. Cependant, ceci pouvait être expliqué par le fait que dans les autres pays européens tels que l’Allemagne, qui compte 4 opérateurs télécoms, ou encore l’Angleterre, qui en compte 5, le nombre des licences initialement octroyées était plus important. Avec l’arrivée de Free Mobile dans le paysage de la télécommunication, la France a pu se mettre à niveau des autres pays formant partie de l’Union européenne.

Free Mobile, une révolution ?

Pour comprendre le mécanisme enclenché par l’opérateur Free Mobile, il faut remonter au jour de son lancement. Après des mois de rumeurs et de spéculations, Xavier Niel ébranle le marché français du mobile en annonçant la venue d’un nouvel opérateur nommé Free Mobile. Ce dernier s’est présenté comme étant un véritable sauveur face aux tarifs « outrageusement élevés » des opérateurs historiques français. Devant un parterre de journalistes et d’analystes, Xavier Niel dévoile les premières offres. Il faut dire que ce dernier a étonné plus d’un avec son offre à 2 euros mensuellement pour 60 minutes d’appel et 60 SMS, ou encore l’offre à 19,99 euros avec appels et données illimités. Ces offres avaient tout pour plaire, surtout que la première était gratuite pour les détenteurs d'une Freebox, tandis que le prix de la seconde offre avait été revue en baisse pour les Freenautes (14,99 euros).

Free Mobile véritable révolution ou poudre aux yeux

 

Pour pouvoir proposer de tels prix, Free Mobile avait reçu un coup de pouce. En effet, de par son statut de nouvel entrant dans le domaine de la télécommunication mobile, Free Mobile, de même que les Full MVNO Lycamobile et Oméa Télécom, avait eu droit à des terminaisons d'appels asymétriques, qui étaient avant tout pour compenser les coûts de l'installation de son infrastructure. De ce fait, Free Mobile perçoit davantage d'argent que ses concurrents lorsque ces derniers empruntent son réseau. L'Arcep a ainsi proposé une terminaison d’appels asymétrique de l’ordre de 2,4 centimes d'euro la minute jusqu'au 30 juin 2012, puis 1,6 centime la minute à partir du 1er juillet 2012 et 1,1 centime d'euro la minute à partir du 1er janvier 2013. Le dernier tarif devrait être conservé pour toute l'année 2013.

L’arrivée de Free Mobile a été des plus bénéfiques pour les consommateurs, car elle a eu pour effet de faire baisser les prix des offres en général. En effet, redoutant des pertes de clientèle, les principaux opérateurs français, ainsi que les MVNO ont tenté de s’aligner sur les offres de ce dernier. Sur le plan commercial, Virgin Mobile a été le premier à tirer les armes. Ce dernier avait, le lendemain de la présentation de Xavier Niel, annoncé un forfait à seulement 19,99 euros. En moins d’une semaine, la majorité des acteurs de la télécommunication ont tenté de s’aligner eux aussi sur Free Mobile. Cependant, Bouygues Telecom et son forfait illimité B&You à 19,99 euros à s’être vraiment rapproché le plus du nouvel entrant.

 
 
RECHERCHER
PUBLICITÉ
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 34 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....