Un salon orienté plateformes mobiles

 

Publié le 01/03/2010 par la rédaction

Un salon orienté plateformes mobiles

Pour la 5ème année, le salon Mobile World Congress, s’est tenu à Barcelone. Cet événement, qui accueille l'industrie du mobile s’est déroulé dans un contexte difficile, puisque l’année 2009 a été plutôt fastidieuse, pour les fabricants de terminaux mobiles.

Quelle a été l’affluence de se salon ? A-t-il tenu ses promesses ? Quelles nouveautés ont  été présentées au MWC 2010 ?

 

 

L’édition du Mobile World Congress 2010 s’est principalement focalisée sur les systèmes d’exploitation pour les smartphones, et sur les services, au dépend de nouveaux téléphones mobiles. En effet, peu de constructeurs ont présenté leurs terminaux de demain, la majorité des fabricants ont plutôt mis en avant leurs plateformes.

Ce phénomène montre le changement d’orientation des constructeurs de téléphones portables, qui souhaitent désormais se concentrer  sur les plateformes, ou les kiosques de téléchargement d’applications, pour se différencier de la concurrence, plutôt que de proposer des terminaux de plus en plus performants, comme cela a été le cas dans les éditions précédentes du MWC.

Un salon sous haute affluence

Le salon Mobile World Congress 2010 a assez mal commencé. La volonté de Nokia, le leader mondial de la téléphonie mobile, ou encore de LG Electronics, de ne pas se présenter à cet événement, était de mauvais augure, et laissait présager le pire…

Pourtant, le MWC 2010 a réuni, selon les organisateurs 49 000 professionnels, parmi lesquels des exposants, et des journalistes, de 200 pays. Ce chiffre est plus élevé que l’édition 2009, qui avait rassemblé 47 000 intervenants, mais beaucoup moins qu’en 2008, où 55 000 professionnels étaient présents.

Même si l’affluence a été a peu de choses près la même que lors de l’édition 2009, une impression de tranquillité a été ressentie, lors du MWC 2010. En effet, les allées étaient plus grandes, et  les stands paraissaient moins nombreux, d’autant que l’effervescence, devant les stands des constructeurs, n’a pas vraiment eu lieu.

Peu de nouveaux terminaux ont été présentés

Le Mobile World Congress est d’habitude, le lieu où les fabricants présentent les téléphones mobiles de demain, mais également de nouvelles technologies, ou des prototypes.

Un salon orienté plateformes mobiles

Cette année, rien de cela n’a eu lieu. En ce qui concerne les nouveaux mobiles, le MWC 2010 a été d’un calme plat, hormis peut-être sur les stands de Sony Ericsson, HTC, ou encore de Samsung.

Sony Ericsson a présenté deux nouveaux terminaux, le Xperia X10 Mini, et le Xperia X10 Mini Pro. Ces mobiles, au format miniature, sont dotés d’un écran tactile 2,5 pouces 240 x 320 pixels. Tournant sous Android, les smartphones du constructeur nippo suédois disposent de 128 Mo de mémoire interne, d’un appareil photo de 5 millions de pixels, et d’une puce GPS.

A différence entre ces deux terminaux est l’intégration, sur le Xperia Mini Pro, d’un clavier Azerty coulissant. Pour ce qui est des dimensions, le Xperia Mini ne mesure que 8,3 centimètres de hauteur, pour 88 grammes. De son côté, le Xperia Mini pro est un peu plus gros, à cause du clavier coulissant. (9 centimètres de hauteur, pour 120 grammes). La commercialisation de ces terminaux est prévue pour le mois de juin.

Un salon orienté plateformes mobiles

HTC a présenté le Desire, un smartphone, haut de gamme, tournant sous Android 2.1. Ce mobile ressemble particulièrement au Nexus One, le terminal conçu par Google, sous son propre nom. A la différence des autres mobiles Android, HTC a ajouté, à l’OS, sa propre couche logiciel, baptisée Sense.

De son côté, Samsung a présenté le Wave S8500, le premier mobile de la marque à embarquer son OS Bada. Le Wave S8500 est doté d’un processeur ARM, cadencé à 1Ghz d’un écran capacitif de 3,3 pouces AMOLED et d’une mémoire interne de 2 ou 8 Go, suivant les modèles.

Un salon orienté plateformes mobiles
 
 
RECHERCHER
PUBLICITÉ
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 34 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....