Publier sur Google+
Share/Bookmark
 
 
 

Les mobinautes se connectent 38 jours par an sur Internet

Publié le
 
Les mobinautes se connectent 38 jours par an sur Internet

Une nouvelle étude menée par CA Technologies révèle que les utilisateurs de smartphones et de tablettes tactiles passent en moyenne 38 jours par an à se connecter sur Internet ou à des applications mobiles.

CA Technologies a collaboré avec le Professeur Chanaka Jayawardhena, un expert du marketing mobile de l'Université de Hull au Royaume-Uni, pour étudier ce phénomène, ainsi que ses implications sur les stratégies commerciales et de fidélisation des entreprises.

" Trois activités quotidiennes offrant du temps disponible pour se connecter ont été prises en compte pour le calcul du "Mobile Economic Time" (MET) : regarder la télévision, emprunter les transports en commun et différentes phases de loisirs. Pendant ces périodes de temps, les mobinautes sont plus enclins à se servir de leur terminal pour interagir en ligne avec des marques et enseignes. Le résultat de notre calcul - 38 jours - démontre l'importance du MET pour ces entreprises " explique le Pr. Chanaka Jayawardhena.

" Mais rien n'est pire pour un mobinaute que d'être confronté à une mauvaise qualité de navigation ou à une faible confiance dans la sécurité du site visité. La sanction est généralement sans appel : le mobinaute change non seulement de site mais ne reviendra pas sur un site qui ne lui a pas donné satisfaction. Les entreprises cherchant à améliorer la fidélité de leurs clients et à en recruter de nouveaux, ont tout intérêt à prendre conscience des énormes enjeux liés au MET. C'est l'occasion pour eux d'offrir une expérience utilisateur de qualité qui influencera positivement le comportement d'achat des mobinautes ", conclut le Pr. Jayawardhena.

Avec près de 20 millions de tablettes tactiles vendues en 2010 dans le monde et des projections de ventes atteignant plus de 200 millions en 2014 selon Worldwide Media Tablet Sales to End Users (Gartner - Oct 2010), sans parler des 100 millions de smartphones vendus chaque année, ces nouveaux types de terminaux mobiles intelligents ont fait une percée spectaculaire auprès des consommateurs et des entreprises. En France, le taux de pénétration des smartphones atteignait 47,5% du parc de téléphones mobiles au mois de juin 2011 selon l'Arcep, en croissance de 20,2% (en glissement annuel).

L'enracinement de plus en plus profond de ces terminaux dans la vie personnelle et professionnelle des utilisateurs permet à ces derniers d'exploiter leurs " temps morts " plus utilement pour naviguer sur Internet - quel que soit l'endroit où ils se trouvent. Dans ce contexte, les marques doivent prendre conscience des risques inhérents à l'absence d'optimisation de leurs sites et applications mobiles. Elles doivent également s'efforcer d'améliorer l'expérience utilisateur (tant en termes de navigation que de sécurité) et gérer de manière proactive les services offerts via leurs sites, afin d'assurer en permanence une qualité de service satisfaisante pour des utilisateurs ne tolérant ni attente, ni problème d'accès.

" Le MET accroît considérablement le pouvoir des consommateurs. C'est pourquoi les entreprises doivent dès aujourd'hui proposer des services mobiles de qualité et s'assurer de leur réactivité en cas de problème. Dans le cas contraire, elles s'exposent à d'importants risques. L'enjeu est de taille non seulement pour le 'commerce mobile', mais également pour toutes les entreprises disposant simplement d'une vitrine sur le web et dont l'image peut être écornée durablement. ", déclare Kobi Korsah, Directeur Marketing Produits chez CA Technologies.