Sur la route, mon mobile " Va Chercher " !

 

Publié le 01/01/2007 par Florian Betrencourt

Sur la route mon mobile

A l'heure où la téléphonie mobile s'est immiscée dans le quotidien d'une grande majorité de français, les terminaux remplissent des fonctions de plus en plus complètes et diversifiées. Appareils photos, lecteurs MP3, caméras vidéo, plateformes de jeux, nos mobiles deviennent de vrais ordinateurs de poche aux fonctions multimédia les plus avancées. Pourtant, peu savent que sur la route, un simple terminal peut vous guider et vous permettre d'atteindre la destination que vous entreprenez et cela, sans même une fois vous tromper. Pour preuve, les PDA et autres smartphones sont capables, sur beaucoup d'aspects, de venir concurrencer le marché du GPS autonome, même si ce dernier commence, par la baisse plutôt récente de ses prix, à se démocratiser.

Marre de déployer des cartes en papier ? Vous préférez les représentations en 3D et les guidages vocaux automatisés ? N'hésitez plus, le GPS est ce qu'il vous faut ! Si vous n'en possédez pas encore, quels sont les critères de choix d'un PDA adapté au GPS ? Vers quel type d'équipement faut-il se tourner ? Peut-on vraiment éviter les radars avec de tels services ? France Mobiles vous indique le chemin… pour ne pas vous tromper !



Sur la route mon mobileLe GPS c'est cool, mais : d'où ça vient ?

Le GPS signifie Global Positionning System, traduit en français par " Géolocalisation Par Satellite ". Comme bon nombre d'innovations technologiques, il a été crée dans les années 70 à des fins purement militaires. Il s'agissait en effet pour la Défense américaine de localiser les machines de combats en instantané et cela sur une échelle d'envergure internationale. Après le lancement de 24 satellites couvrant la totalité du globe, ce n'est qu'en date du 1er mai 2000, que le président des Etats-Unis Bill Clinton a rendu possible l'utilisation civile du système, en supprimant notamment le brouillage radio émis jusqu'alors par les militaires. L'utilisation la plus couramment citée n'est autre que le guidage routier ! La fin des cartes en papier avait alors sonné !

Les systèmes de guidage GPS se sont aujourd'hui à la fois améliorés et profondément diversifiés. Plusieurs possibilités s'offrent ainsi à vous. D'abord : les GPS autonomes : classiques et nombreux, leurs prix commencent vraiment à diminuer. A ce titre, Magellan et TomTom sont à l'origine d'excellents produis. Une autre solution, plus coûteuse sera celle des GPS embarqués. Ils sont avouons-le, les plus pratiques car incrustés à votre tableau de bord ou à votre autoradio. Ils sont également démunis de câbles et plutôt facile d'utilisation. Mais ils sont aussi les plus chers : en moyenne, vous vous en sortirez au moins pour 1000 euros. La dernière solution, ici vivement préconisée sera celle du monde de la téléphonie mobile : les GPS peuvent en effet s'intégrer à la fois sur smartphones, PDA et plus récemment sur mobiles classiques. Faisons le point !


Sur la route mon mobileQuelles solutions pour le GPS sur Mobile ?

La première chose à faire pour transiter vers le GPS Mobile réside d'abord dans l'acquisition d'un équipement adapté. Entre PDA ou simple smartphone, le choix s'avèrera multiple et relativement complexe compte tenu de la diversité des modèles actuellement disponibles sur le marché. Les PDA intègrent selon les modèles des types de systèmes d'exploitation différents avec principalement : le Palm OS, Windows CE (ou Pocket PC), ou encore Epoc. Ici, le premier système Palm OS est à déconseillé, puisque les éditeurs commencent à peiner dans la mise à jour de leur logiciel. L'option Windows Mobile est donc préférable. Signalons au passage l'excellent iPaq HW6515 vendu avec récepteur GPS intégré ainsi qu'avec un navigateur de gamme TomTom. Notons qu'un critère reste à surveiller : la batterie, si vous ne souhaitez pas tomber en panne lors de longs trajets.

Pour fonctionner, l'option GPS a besoin inévitablement d'un module récepteur qui constitue l'organe vital assurant la communication entre vous et le satellite. Il en existe aujourd'hui plusieurs sortes utilisant soit les connections sans-fil de type Bluetooth, soit des liaisons filaires, soit des branchements via lecteur de carte SD ou Compact Flash. Bien évidemment, votre choix dépendra dans une première mesure de l'utilisation que vous souhaiterez en faire. Pour un usage piéton, on vous conseillera donc le module se connectant via lecteurs de cartes, alors que pour un usage automobile, un kit filaire ou bluetooth sera préconisé. Dans l'ensemble, le choix le plus simple sera de se tourner vers les kits GPS tout fait. Ils intègrent tout ce dont vous avez besoin : logiciel, récepteur, fixation, carte de France électronique et connectique complète. Prenez garde tout de même aux kits : les plus récents doivent intégrer un GPS de type SiRF III.

Sur la route mon mobileSans kits ou PDA GPS intégré, il vous faudra dans ce cas, outre le récepteur, également opter pour un logiciel de navigation. Le plus connu n'est autre que celui développé par TomTom. La déclinaison Navigator 5 constitue dans cette mesure un choix à la fois complet et d'une excellente fluidité. Si vous disposez d'un smartphone non PDA, il s'agira alors du logiciel TomTom Mobile 5. Tout y est, y compris l'info trafic ainsi que la récente implantation des radars. D'autres logiciels sont aussi à noter à l'instar de Rousse 66 Mobile 7 ou encore de Navicore Personal tous deux très bien adaptés au dernier Nokia 6680. Ces logiciels constituent des alternatives pertinentes et accessibles avec des plans en 3D très agréables à regarder. Coté accessoires, deux éléments sont vivement conseillés : le célèbre support de fixation s'adaptera à votre pare-brise alors qu'un chargeur allume-cigares sera parfait pour prolonger la durée de vie de votre miniature et fidèle compagnon.


 
 
RECHERCHER
PUBLICITÉ
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 34 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....