Publié le  par Angele  | Mis à jour le

Deux actionnaires alertent Apple concernant la dangerosité de l'iPhone sur la santé des plus jeunes

Deux actionnaires alertent Apple sur la dangerosité de l'iPhone pour la santé des plus jeunes Crédit Photo : Beechacres

Deux actionnaires d'Apple ont sonné l'alerte au sujet des dangers induits par une utilisation massive de l'iPhone, en particulier chez les enfants. Sommé de prendre des mesures contre ces effets négatifs, Apple n'a pour l'instant pas souhaité faire de commentaire.

Selon l'agence Bloomberg, dans une lettre parue le 6 janvier, deux actionnaires du géant Apple ont fermement alerté le groupe sur le potentiel danger que représente l'iPhone pour les enfants et les adolescents. Dans cette lettre, la société d'investissement Jana Partners LLC et la société California State Teachers’ Retirement System (caisse de retraite) s'adressent en effet à Apple en exprimant leur inquiétude sur la santé mentale des plus jeunes, devenus accros à leur iPhone. Ils demandent alors à la firme de Tim Cook de prendre les mesures nécessaires pour enrayer ce danger, et également de mener des études sur l'impact d'une utilisation massive du smartphone sur la santé mentale.

Une utilisation excessive du smartphone qui abimerait le mental des jeunes

Selon ces deux institutions, qui représentent à elles seules plus de 2 milliards de dollars du capital d'Apple, l'utilisation excessive du smartphone aurait des effets néfastes sur la psychologie des jeunes. Les taux de dépression et suicides ont en effet augmenté significativement depuis 2011 chez cette tranche de la population. Il s'agit d'un problème de société avéré, touchant en particulier les enfants et les adolescents, contre lequel les deux actionnaires d'Apple veulent lutter, notamment pour préserver l'image de la marque. Leurs revendications s'appuient entre autres sur les résultats de l'étude du Dr Jean M. Twenge, affirmant que l'utilisation du smartphone excessive et a des effets négatifs sur le mental des jeunes, la génération née entre 1995 et 2012 étant la plus vulnérable psychologiquement.

Les temps sont durs pour Apple

Après l'affaire des iPhone volontairement ralentis, voici un nouvel obstacle auquel Apple devra faire face. Les deux actionnaires soulignent dans leur lettre qu'il serait nécessaire de s'attaquer dès maintenant à ce problème, pour faire gagner à Apple de la valeur sur le long terme. Apple n'a pas encore souhaité répondre et s'est abstenu de tout commentaire. La firme de Tim Cook propose en effet déjà des mesures de contrôle parental ainsi que la restriction d'accès à certaines applications ou contenus. Mais cela est-il suffisant pour protéger les jeunes contre les dangers du « trop connecté » ?


 
 
 

 
 
 
 
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 26 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....
PUBLICITÉ
RECHERCHER