Publié le  par Philippe  | Mis à jour le

Le "Grenelle des antennes-relais" a été un échec pour les associations

Le "Grenelle des antennes-relais" a été un échec pour les associations

Les associations qui étaient présentes au «Grenelle des antennes-relais», accusent le gouvernement d’avoir «verrouillé le débat».

Les associations espéraient que l’Etat prenne en considération la dangerosité des antennes relais, or, les ministres concernés, ont écarté cette hypothèse, mais ont pointé les dangers du portable en lui-même.

Jeanine Le Calvez, la présidente de Priartem, a menacé de mettre un terme aux discussions, si le gouvernement ne changeait pas de position. "On nous avait promis un débat sans tabou et ils en sont déjà à minimiser la question des antennes-relais", a annoncé Jeanine Le Calvez.

De son côté, Agir pour l'environnement estime que les associations présentes au Grenelle des antennes-relais n’ont qu’un rôle de faire-valoir, et qu’elles n’ont pas la possibilité d’exprimer leurs idées.

Un nouveau rendez-vous est prévu le 6 mai prochain.



 
 


 
 
 

 
L'image sécurisé  Actualiser l'image
 
 
 
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 26 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....
PUBLICITÉ
RECHERCHER
x

Suivez-nous sur Facebook et Twitter. Ne ratez plus aucune actualité importante sur la téléphonie mobile !