Publié le  par Philippe

Les smartphones Hisense F23 et Wiko Tommy 2 respectent désormais la valeur limite de DAS

Les smartphones Hisense F23 et Wiko Tommy 2 respectent désormais la valeur limite de DAS

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) vient de confirmer que la mise à jour par les sociétés Hisense et Wiko de deux leurs téléphones portables, afin de respecter la valeur limite de DAS localisé « tronc ».

A la suite de mesures de contrôles passés dans leurs laboratoires les smartphones Hisense F23 et Wiko Tommy 2 dans sa version Bouygues Telecom dépassaient le seuil de débit d’absorption spécifique (DAS) maximal autorisé.

Des mesures ont été réalisées auprès d'un laboratoire accrédité afin de vérifier leur conformité. Après vérification, ces téléphones ne respectaient pas les nouvelles exigences européennes concernant le DAS. Il faut savoir que ces exigences sont devenues plus restrictives en France depuis le 25 avril 2016. Les appareils dont la mise sur le marché est postérieur à cette date sont désormais évalués à une distance maximale de 5 mm, au lieu de 25 mm au maximum auparavant. Les mesures de l'ANFR ont donc révélé des valeurs dépassant la limite réglementaire de 2 W/kg sur ces smartphones.

L'ANFR avait donc mis en demeure les sociétés responsables de la mise sur le marché de ces téléphones afin qu'elles puissent prendre les mesures adéquates pour mettre fin à la non-conformité constatée sur les équipements sur le marché français et ceux déjà commercialisés.

Les sociétés Hisense et Wiko ont pris la décision de réduire la puissance de leurs terminaux via une mise à jour. Ces mises à jour sont automatiquement diffusées sur ce smartphones dès lors qu’ils sont connectés à un réseau mobile ou WiFi.


 

Les smartphones Hisense F23 et Wiko Tommy 2 respectent désormais la valeur limite de DAS

 
 

 
 
 
 
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 26 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....
PUBLICITÉ
RECHERCHER