Publier sur Google+
Share/Bookmark
 
 
 
 

Le contrôle parental sur mobiles gagne du terrain

Publié le
 
Le contrôle parental sur mobiles gagne du terrain

Aujourd'hui, 50 millions de personnes possèdent un téléphone mobile en France. Afin de dresser le bilan de la première année d'application de la Charte d'engagement sur les contenus multimédias mobiles, Philippe Bas, ministre délégué à la Sécurité Sociale, aux Personnes Agées, aux Personnes Handicapées et à la Famille, a réuni les représentants des opérateurs de téléphonie mobile membres de l'AFOM.

Les premiers constats sont positifs : 80% des 12 à 17 ans utilisent un téléphone mobile ; parmi eux, 23% consultent des sites Internet sur leur mobile. Les parents sont de plus en plus nombreux à activer un contrôle parental sur le téléphone mobile de leurs enfants mineurs. Il faut savoir aussi que depuis novembre dernier, la possibilité d'activer le contrôle parental est proposée systématiquement, dans les points de vente, dès l'ouverture de la ligne. Fin 2006, 150.000 activations de contrôle parental ont été effectués, et le nombre d'activations était 26 fois plus élevés entre octobre et décembre 2006.

par ailleurs, Philippe Bas a annoncé l'installation de la Commission nationale de déontologie des services de communication au public en ligne, au printemps. Cette Commission aura notamment pour mission de contrôler la bonne application de la grille de classification par les éditeurs de contenus et de services multimédias mobiles. En attendant la mise en place de cette Commission, les opérateurs de téléphonie mobile se sont engagés à étudier, en 2007, la mise en place d'un contrôle parental gradué correspondant aux différents stades de maturité des mineurs, avec, à l'avenir, deux profils: " contrôle parental " et " contrôle parental renforcé " pour les moins de 12 ans.