Le téléphone mobile, peut-il remplacer un GPS ?

 

Publié le 01/06/2008 par La Rédaction

Le téléphone mobile peut il remplacer un GPS

Aujourd’hui, le GPS est devenu un outil presque indispensable pour ses utilisateurs. Cette technologie peut être commercialisée sous forme d’appareils autonomes, servant uniquement à la navigation routière ou éventuellement piétonne, mais également intégrée à des terminaux mobiles.

Dans ce contexte, il est intéressant de savoir si son terminal mobile à la possibilité d’accueillir un système GPS. Quels téléphones permettent d’utiliser facilement un GPS ? Quelles  solutions de navigation GPS proposent les opérateurs de téléphonie mobile ?

De nombreux téléphones mobiles sont capables de remplacer avantageusement un appareil GPS autonome. Vous l'ignoriez peut-être, mais certains téléphones mobiles sont  capables de vous guider dans vos déplacements, en voiture comme à pied. Vous pouvez ainsi disposer d’un copilote, sans vous encombrer. Qui plus est, vous ne risquerez plus de vous faire fracturer votre voiture parce que vous aurez oublié d'ôter du pare-brise le support ventouse de votre navigateur GPS autonome...

Il existe plusieurs manières d’utiliser son téléphone portable en GPS. Ainsi, le système de guidage peut être utilisé : soit sur un mobile qui est équipé de cette technologie, soit en transformant un téléphone mobile en GPS, soit à l’aide de solutions et abonnement GPS, proposés par les opérateurs.

Acheter un mobile avec GPS intégré

Depuis peu, les fabricants de terminaux mobiles introduisent de plus en plus souvent une puce GPS dans leurs téléphones portables. Initialement limitées aux Smartphones, les solutions de navigation s’étendent désormais aux appareils plus simples, à l’instar des Nokia 6110 et 6210.

Mais une antenne GPS n’est pas utile si le téléphone ne possède pas de logiciel de navigation.

Dans ce cas de figure, même si les téléphones sont de marque différentes, on retrouve les mêmes interfaces, car le choix se restreint à TomTom, Nokia Maps, Detinator, Mio Maps, Route 66 ou plus récemment Garmin XT. Exepté Nokia Maps, pas toujours au point, les cinq autres solutions sont rodées depuis longtemps et fonctionnent parfaitement bien.

Côté prix, s’ils se vendent plus chers à l’origine, les mobiles équipés de la technologie GPS n’occasionnent ensuite pas de surcoût supplémentaire si ce n’est pour des options comme l’info trafic, la mise à jour des radars, ou la couverture de pays étrangers.

Le téléphone mobile peut il remplacer un GPS

Transformer un téléphone en GPS

Il est possible d’installer un GPS dans son téléphone, juste en installant une solution de navigation. Si la démarche est réalisable, elle n’est pas compatible avec tous les téléphones. Dans le cas où vous disposez d’un terminal fonctionnant avec Windows Mobile, ou Symbian, il y a de fortes chances qu’il soit compatible avec la plupart des logiciels de navigation actuels.

Pour ce qui est des tarifs, ils sont compris entre 100 et 200 euros pour un pack plus ou moins bien fourni. Certains coffrets sont très complets, avec des cartes qui couvrent l’Europe entière, un socle de fixation, un chargeur allume-cigare, et l’antenne GPS bluetooth, indispensable pour les téléphones qui ne sont pas équipés du GPS d’origine, tandis que d’autres packs se contentent du minimum.

Choisir l’application GPS

En ce qui concerne le choix du logiciel à installer sur le téléphone portable, il se fait principalement en fonction de la compatibilité avec le terminal.

Ainsi, le leader du marché de la cartographie, TomTom, garantit la compatibilité avec tous les mobiles Nokia, sous S60 mais également la plupart des Sony Ericsson, tournant sous Symbian UIQ (P9000, P910i, P990…) et la majorité des Smartphones Windows Mobile. TomTom propose plusieurs versions de Navigator 6. La plus complète (249 euros) contient un récepteur GPS bluetooth et les cartes détaillées d’une vingtaine de pays européens.

Chez Navigon, le logiciel est soit téléchargeable pour 99 euros, sur le site www.navigon.com, ou disponible sur cd pour 129 euros. Prix auquel il faut ajouter 65 euros pour le récepteur GPS, plus une quarantaine d’euros pour un socle de fixation et un chargeur allume cigare.

Quant à l’éditeur Route 66, il propose actuellement son logiciel de cartographie Mobile 8, un logiciel réservé aux terminaux sous Symbian S60. La solution est disponible pour la France à 60 euros ou pour l’Europe à 120 euros.

Disponible depuis peu, Garmin Mobile XT est inspiré du logiciel présent sur les GPS autonomes du constructeur. Livré sur carte mémoire, ce dernier existe en 2 versions : une pour la France à 99 euros, l’autre pour l’Europe à 149 euros.

Au rang des solutions de navigation, signalons également la présence de Destinator 7, essentiellement compatible avec les terminaux tournant sous Windows Mobile. La version Europe est commercialisée à 90 euros.

Si les principales solutions se valent en terme de qualité, TomTom reste une référence.

Le téléphone mobile peut il remplacer un GPS
 
 
RECHERCHER
PUBLICITÉ
Comparateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur 34 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....